Assurer et entretenir son véhicule, une obligation pour aller loin !

Au fil des kilomètres effectués à bord de votre véhicule, sa mécanique accuse petit à petit le coup tandis que les risques d’incidents divers se multiplient. Prenez les devants en souscrivant un bon contrat d’assurance auto et en mettant un point d’honneur à bien entretenir votre bolide.

L’entretien pour une conduite sécurisante et confortable

Le risque d’accident fait partie des enjeux rattachés au mauvais entretien d’une voiture. En parallèle, un défaut de maintenance n’impacte pas seulement le confort de conduite, cela peut occasionner une surconsommation et une baisse de performance de votre véhicule, tout en multipliant les risques de pannes. Un véhicule mal entretenu coûte enfin nettement plus cher à la réparation qu’une voiture bien bichonnée par son propriétaire. Avec ces arguments, vous conviendrez facilement de l’utilité d’une révision périodique de votre véhicule, pour lui assurer une certaine longévité sur les routes. Il ne s’agit pas seulement de vidanger l’huile moteur, un geste que tous les automobilistes savent devoir effectuer tous les 10 000 km. Pour éviter les prises de tête, un leasing avec les bonnes options peut faire l'affaire !

La performance de votre mécanique et votre sécurité au volant requièrent des démarches un peu plus précises et variées, selon justement le nombre de kilomètres affiché par votre tableau de bord. En plus de la vidange, envisagez la vérification des plaquettes et des disques de freins tous les 8 mois. L’occasion également de contrôler l’état de votre batterie, de changer le filtre à huile et éventuellement, le filtre à pollen. Selon que vous rouliez en zone rurale ou en ville, ce dernier se remplace tous les 25 000 km ou tous les 10 000 km. Tous les 2 ans, le contrôle porte plus spécifiquement sur tout ce qui est durits de moteur, soufflets de transmission ou de cardan, ou encore les courroies de distribution, ainsi que l’étanchéité de l’échappement. Profitez-en pour faire un check-up des circuits de frein et de refroidissement et en purger les liquides, ainsi que pour vérifier la boîte de vitesse par rapporteur à son niveau d’huile.

Tous les 3 ans, soit environ 60 000 km, procédez au remplacement du filtre à air et du filtre à gazole ou des bougies, selon votre motorisation. Remplacez la courroie de distribution et la courroie accessoire et vidangez la boîte de vitesse automatique. Le fluide de direction assistée doit aussi faire l’objet d’une vérification. Au bout de 100 000 km, il est temps de contrôler les amortisseurs, pour éventuellement les remplacer. Tout en vérifiant les airbags, il est également fortement conseillé de revoir le kit de distribution moteur. En plus de ces révisions périodiques, certaines vérifications s'imposent comme une habitude avant les départs en vacances, les longs trajets ou encore les parcours sur routes enneigées. Elles portent notamment sur l’état des pneumatiques, la performance des feux d’éclairage et des essuie-glaces.

L’assurance auto : une obligation et un filet de sécurité en plus

Vous avez pris toutes les dispositions pour que votre voiture roule en sécurisant ses passagers et les autres usagers de la route. Il peut toujours arriver qu’il se retrouve au centre d’un sinistre, responsable ou non. Dans ces cas de figure, une bonne assurance auto constitue votre meilleure mise. D’ailleurs, la loi vous contraint à une assurance minimum portant sur votre responsabilité civile, dans le cas où votre auto est à l’origine de dommages sur un tiers, de nature corporelle ou matérielle. En plus de cette formule de base obligatoire, il est toujours intéressant de souscrire des extensions de garantie adaptées à votre pratique particulière de conduite et du type d'automobile concerné. Vous n’assurez effectivement pas de la même façon une citadine que vous conduisez tous les jours et une voiture de collection.

D’ailleurs pour cette dernière, les clauses vont légèrement varier selon que vous la conduisez occasionnellement en ville ou sur circuit. De même, vous devriez nuancer les garanties à souscrire pour une voiture d’occasion et un bijou dernier cri embarquant les toutes dernières technologies. Quelle que soit l’option que vous prenez, en termes d’assurance, notez que la manière dont vous entretenez votre véhicule peut grandement impacter sur l’efficacité de cette protection. Certaines exclusions s’appliquent effectivement lorsqu’un sinistre ou une panne est imputable à un défaut de maintenance : vétusté des équipements, capot non correctement fermé qui a gêné la vue, moteur en surchauffe, lâchage de frein, etc.